Rechercher

Cancérigène

Mis à jour : 5 oct. 2019


StephBach-Cancérigène-Pas si simple

Il est des souvenirs qu’on aimerait froisser,

Il est de ces moments qu’on aimerait chasser,

Il est violent le ton de la douleur qui vient,

Elle est froide la peine quand la colère m’étreint.


Le vacarme des peurs lasse des envolées,

La folie d’un jour gris meurtri d’opacité,

Je la sens jusqu’ici la détresse de ton cri,

Elle ronge mes nuits et nargue mon déni.


C’est qui cet homme en noir qui tourne autour de toi,

C’est qui cette gueule cassée qui parle du passé,

Ce connard insidieux aux traits si décharnés,

Ce dandy d’hôpital si fier de son succès.


À chacun de tes souffles je m’essouffle avec toi,

À chaque battement je revis tout le poids,

De ce mal qui te ronge sans aucun autre choix.

Cet invisible monstre que je tuerai pour toi.


Je me bats pour panser les blessures du passé,

Les coupables sournoises de cette destinée,

Je les voulais petites et métamorphosées,

En quiétudes d’été, en noëls arrosés.


C’est qui cet homme en noir qui tourne autour de toi,

C’est qui cette gueule cassée qui parle du passé,

Ce connard insidieux aux traits si décharnés,

Ce dandy d’hôpital si fier de son succès.

Paris - France  - © OPE Prod - 2019