Rechercher

La mue

StephBach

Pas si simple


Quand le soleil pointe le bout de son éclat avec ses gros sabots.

J’ai des envies de me laisser frire au café du coin de la rue.

Je me vois sourire dans les reflets des vitrines, c’est l’heure de la mue.

J’avance sur les trottoirs pavés, parmi les gens hypers pressés, et leurs mines désemparées.

Difficile de faire la gueule quand se plante une belle journée!

Quand les raillons s’amusent de nous aveugler, je n'ai pas d’autre choix que de m’émerveiller.

Je prends le métro la gueule enfarinée, je me mêle aux zombies toujours exaspérés.

Je donnerais mes poches à toutes les âmes débauchées. Je vérifie que mon sourire soit bien accroché, c’est l’heure de la mue.

Je croise encore des regards embrumés. Je suis attiré par toute forme de sérénité et je ferais tout pour un petit peut les décoincer, les aigris trop ratatinés.

C’est l’heure de la mue.

La mue. StephBach Pas si simple


  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • SoundCloud - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle

Paris - France  - © OPE Prod - 2019