Rechercher

La secte

Mis à jour : 5 oct. 2019


La secte StephBach Pas si simple

Petit costard bien ajusté;

Ou bon marché pour s’ faire passer.

Le verbe haut de mots tout fait;

Socialement bien acheminés;

Entre sectes on se reconnaît.


Coupe de cheveux fraichement lissée;

Et les sourcils trop dessinés;

Pour aller faire ton défilé;

Dans l'open space aseptisé.


Tu rêves d’être Beyoncé;

Devant la machine à café;

Ton seul public c’est le couloir;

Qui mènent aux objets connectés.


Et dans ta bulle tu te crois roi;

Ou reine de la cour maternelle;

C’est bien de ressembler à celles;

Mais tu n’as pas trouvé ta scène.


Tu uses des jouets connectés;

Pour tenter de frôler le flirt;

De ta petite célébrité;

Dans ta bulle bien trop fermée.


Tu la sens la chaleur humide;

Des semelles de ton boss qui mate.

Et si tu portes la cravate;

Tu lécheras á te prendre un bide.


Jusqu’à quel prix tu t’aplatis;

Pour gonfler ton ego petit.

Raconter à tous tes amis;

Ta promotion de pacotille.


Si tu te penches encore un peu;

Tu la sentiras encore mieux ;

La saveur de ta déchéance;

Poussée du boss qui mène la danse.


Sais-tu qu’autour il y a un monde;

Qui méprise tes p’tites manigances ?

Qui y voit clair dans ce bordel ;

Aux odeurs de merde et de fiel.


Alors ramasse le peut qui reste;

De ta fierté jetée aux loups;

Evites les piégeurs manifestes;

Qui s’amusent de tordre les coups.

Paris - France  - © OPE Prod - 2019